Catégorie : sororité

Bénédiction de l’Utérus – Décembre – Cercle des Sœurs

Bénédiction de l’Utérus – Décembre – Cercle des Sœurs

cercle-des-soeurs-sororité

Bénédiction Mondiale de l'Utérus de Décembre

Cercle des sœurs

Miranda Gray organise 5 cérémonie mondiales de Bénédiction de l’utérus par an. Reviens à l’article général présentant les dates et les spécificités de chaque bénédiction. Plus de détail sur la symbolique de l’utérus, lis l’article sur la guérison des ancêtres maternels.

Chaque Bénédiction Mondiale correspond à une méditation spécifique en accord avec les énergies de la Terre-Mère.

Pourquoi des méditations différentes à chaque fois :

Ces méditations sont une odyssée personnelle à travers les quatre archétypes féminins (La Femme Sage, La Jeune Fille, La Mère et l’Enchanteresse – Voir les 4 saisons du cycle). 
Les cérémonies apportent la reconnexion, la guérison, la paix, l’amour et de la magie dans la vie des femmes. C’est une belle occasion de célébrer ton féminin.

La cérémonie de Décembre clôture l’année en rendant hommage à toutes les facettes de ta personnalité ainsi que le lien qui unit toutes les femmes de la Terre.

En prenant part à ces méditations, nous relions notre centre énergétique utérus au cycle des saisons et de la vie en général. 

Le rituel de la méditation lors de chaque cérémonie éveille les énergies féminines. C’est une façon de se reconnecter à notre essence de femme pour vivre plus en harmonie avec soi-même.

Au sujet de la méditation :

Cette méditation est à faire lors de la bénédiction de l’Utérus de décembre, mais tu peux la faire aussi quand tu le souhaites pendant ton cycle, lors des pleines lunes et à l’occasion de cercles de femmes.

Matériel pour cette méditation

Le rituel associé à la méditation du Cercle des Soeurs nécessite une corde ou des bouts de ficelles seront attachés tout le long, qui représenteront 3 prières.

– Une prière pour le cercle des femmes dans le monde

– Une prière pour nos soeurs présentes lors de ce rituel

– Une prière pour nous

Une fois que chaque participantes aura accroché ses 3 bouts de ficelles, la corde sera nouée afin de représenter un cercle : celui des sœurs au niveau mondial, celui de la vie, ce lui de la lune et le cercle des femmes.

– Matériel :

2 bols : un avec un peu d’eau et l’autre avec une bougie

* Un châle

Quelques douceurs à grignoter à la fin.

* Les méditations

* Une corde dont la longueur est à adaptée en fonction du nombre de participantes

* 3 bouts de ruban ou de tissu par participante

* De l’encens, de la sauge ou du palo santo pour purifier les cordes 

Retrouve toutes les infos sur la Bénédiction de l’Utérus sur le site : Wombblessing.com

(Non obligatoire)
Se préparer à la cérémonie Bénédiction Mondiale de l'Utérus :

Tu peux ressentir la nécessité ou le besoin de te préparer en amont de la cérémonie en faisant les méditation suivantes ou en effectuant une séance énergétique individuelle avec une Moon Mother.

Dans ce cas, quelques jours avant ou dès que tu le souhaites fais les 2 méditations suivantes ou celle qui te parle le plus.

Déroulé de la Bénédiction Mondiale de l'Utérus :

Prépare ton matériel, allume la bougie, mets ton châle, installe-toi confortablement et commence les méditations.

Pour terminer :

Laisse les racines de ton Arbre Utérus s’enfoncer jusqu’au cœur de la Terre.

Tiens la corde dans tes mains avec amour et place-la sur ton autel.

Bois le bol d’eau, qui est à présent rempli d’énergie et grignote quelque chose ou partage de ce que les participants ont amené.

La corde peut être utilisée en décoration sur ton autel, lors des cercles de femmes que tu organises, sur un coussin…

La corde va s’agrandir en taille et en énergie au fil de ton utilisation pour créer un espace sacré pour toi et pour les femmes avec qui la partagera.

Ce que dit Miranda Gray sur l’après  Bénédiction de l’Utérus voir le site : Wombblessing.com

Pour aller plus loin :

Femme Lunaire. Miranda Gray – A télécharger

Groupe Facebook :

pour être au courant des événements des Moon Mothers et de Miranda Gray

Evenements Moon Mothers® autour du Féminin Divin, Masculin Divin …

Prochains événements

Guérison des ancêtres maternels

Samedi 22 Décembre 2018

As-tu des rituels du même genre ?

Comment s’est passée ta Bénédiction ?

Raconte-moi ton expérience dans les commentaires.

Abonne-toi à ma Newsletter  pour être tenue au courant des prochains événements.

Qu’est-ce qu’un Cercle de femmes ?

Qu’est-ce qu’un Cercle de femmes ?

Qu'est-ce qu'un cercle de femmes _4

Qu'est-ce qu'un cercle de Femmes ?

Les cercles

La symbolique du cercle

2 types de cercle

Les règles de fonctionnement

Pourquoi entre femmes

L’histoire des femmes

Sortir des rôles

Pas de mixité ni de hiérarchie

– Le cercle comme outil de transformation

La parole

Retrouver son pouvoir personnel

Depuis ces 2 dernières années les cercles de femmes prennent de l’ampleur et se multiplient. Mais pourquoi et en quoi consiste un cercle ? Pourquoi de Femmes spécifiquement ?

Je te donne, à travers cet article, ma compréhension et ma vision d’un cercle tel que je le pratique.

Les cercles

Il existe des cercles de femmes, d’hommes, mixtes, de rêve, de pardon, de gratitude …quelque soit la thématique, il s’agit d’un groupe de personnes se réunissant dans un espace dit sacré. 

Sacré, car l’intention première est de pouvoir, dans cet espace, se sentir libre d’être qui on est, sans notre masque social, avec sa vulnérabilité, ses ressources, ses peurs, sa tristesse, son vécu, ses désirs et besoins et la volonté de se connaître mieux à travers l’échange dans le cercle.

 

La symbolique du cercle

Tout est cercle, de la première cellule à l’univers.

Un cercle de femmes possédant un autel central lui donne un caractère sacré, ce qui forme une roue.

Ce point central va alors parler à notre inconscient et représenter notre Soi, la partie la plus sage de nous, notre être originel. Chacune va ressentir ce centre intuitivement. C’est pour cela qu’il est important et nécessaire d’ouvrir le cercle par une harmonisation, un temps où chacune se relie à son centre intérieur et aux autres. Ce moment permet aussi de faire la transition entre le monde extérieur pour revenir à notre intérieur. C’est ainsi que de parfaites étrangères se sentent reliées, à l’aise et disponibles à échanger.

2 types de cercles

Il y a autant de cercles que de personnes à l’initiative de cercles.

Pour ma part, je perçois 2 types de cercle :

Les cercles de parole : où les personnes se réunissent autour d’une thématique spécifique ou pas, pour partager leur vécu et leurs ressentis.

Les cercles avec atelier : le groupe va travailler un sujet à travers des exercices de développement personnel, du type dessin, peinture, mouvement, méditation, rêve éveillé …

Dans les 2 cas, en travaillant à un niveau individuel, en partageant son histoire de vie, ses blessures comme ses réussites c’est faire sa part de colibri. Chaque individu va transformer son histoire personnelle par effet miroir aux autres histoires des membres du groupe.  Ces histoires individuelles vont être transcendées en les transposant à une dimension plus large, celle de l’histoire de la communauté.

 Au niveau du groupe cela permet de guérir l’inconscient collectif comme de faire évoluer l’histoire de l’humanité.

Les règles de fonctionnement

Les règles d’un cercle doivent être énoncées au début et chacune doit les approuver afin de garantir la sécurité des membres et le bon déroulement.

– Emploi du “Je”

– Ne pas faire de jugements

– Ne pas interagir, ni ne conseiller sur ce qui vient de se dire

– Ce qui est dit dans le cercle reste dans le cercle

Pourquoi entre Femmes ?

L'histoire des Femmes

Depuis des siècles le système patriarcal est installé majoritairement au niveau mondial. Cette systémique de domination a relégué la femme et tout ce qui la concerne au 2e rang. Ainsi ses capacités, ses connaissances, ses facultés, sa parole ont été dénigrées. 

Cette position de “mise sous tutelle”, d’amoindrie fait qu’un grand nombre de femmes n’ose pas s’exprimer et être pleinement elles-mêmes en se limitant dans leurs actions et/ou façons d’être. Leurs expériences étant peu reconnues nous nous sentons peu légitimes à témoigner.

Les cercles redonnent la place et la confiance aux femmes de partager ce qu’elles vivent. C’est un lieu de soutien où l’on se sent écoutée, entendue et où l’on apprend à écouter l’autre, à l‘accueillir telle qu’elle est, sans jugement, témoin de sa vulnérabilité plutôt que de son malheur.

ensuite, quand on se sent prête, je pense qu’il est important d’ouvrir ces espaces féminins aux hommes afin qu’on leur transmette ce qu’il s’y passe. Pour qu’à leur tour ils prennent conscience de leur part de féminin en eux. Pour ne plus cloisonner les univers, échanger et pour se rendre compte qu’il n’y a pas autant de différences que cela entre hommes et femmes.

Sortir des rôles

Dans le quotidien bien rempli de nos vies modernes, face aux différents rôles et aux  exigences du modèle de perfection social véhiculé, il y a un besoin croissant de se retrouver pour partager notre authenticité, notre essence.

Il y a nécessité d’échanger dans ces espaces sacrés, où l’on peut sortir du rôle de la bonne mère, de la femme/épouse parfaite, de l’employée, de nos multiples casquettes dans lesquels on risque de se perdre. 

Certaines vont être en rébellion contre ce modèle et retourner cette impulsion contre elle-même. Ce qui se cache derrière est le désir profond d’entrer en relation de façon authentique, d’être reconnue et d’échanger  avec l’autre, que l’on va reconnaître à notre tour comme une partie de nous-même.

Pas de mixité, pas de hiérarchie

Selon moi, il est bon, notamment au début de son cheminement de femme, d’aller dans des cercles non mixtes.
Ce cadre permet, inconsciemment, de se sentir plus libre, de se retrouver entre semblables, comprenant le vécu et les difficultés traversés spécifiques aux femmes, comme l’arrivée des menstrues, la gestion du quotidien, la grossesse ou la relation à notre mère, l’avortement ou la tristesse d’un projet abandonné, la ménopause …

La non présence d’homme permet d’avoir un climat apaisé dans le cercle sans l’influence des jeux de séduction, de jalousie et de mesquinerie.

Dans un cercle il n’y a pas de hiérarchie. Tout le monde a sa place, à égale distance, ce qui permet d’écouter et d’apprendre de chacun des membres.
Ainsi les femmes, s’écoutent, se découvrent, se soutiennent, rient, pleurent, partagent leurs expériences, se guérissent et s’enrichissent les unes les autres.

Lorsque la femme voit en toute autre femme son égale et est l’égale de toutes les autres, la sororité se construit  et se renforce en chacune de nous.  A chacune de prendre part au cercle à sa façon, avec sa spécificité et contribue à l’ensemble du cercle.

Le cercle comme outil de transformation

La parole

L’écoute et la parole sont aussi importantes l’une que l’autre dans un cercle. Ce qui incite à être vigilante et pratiquer la communication bienveillante, honnête et authentique.
Plus on modifie sa façon de communiquer, plus on transforme ses relations. Ces transformations se communiquent, par rayonnement, à notre entourage.

Un cercle n’est pas une thérapie mais peut avoir des effets thérapeutiques, c’est en cela que réside sa force.

La constitution  d’un cercle d’égale à égale, permet de créer un espace ouvert à l’observation de nos comportements et nos façons d’être. Par effet miroir, nous nous identifions aux autres et c’est ainsi que nous nous reconnaissons nous-même.

Cette disposition permet de :

sortir du jeu de pouvoir entre spécialiste/patient,
– légitimer la parole de chacune,
– exprimer ses émotions,
relativiser son histoire face à celle des autres,
– voir ses croyances limitantes

Sortir de son histoire individuelle tout en l'utilisant pour la transmettre

Retrouver son pouvoir personnel

Une relation est un monde que l’on crée à 2. Elle est ainsi soit circulaire, soit hiérarchique.

Elle est hiérarchique (consciemment ou inconsciemment) lorsque l’un prend le dessus, le pouvoir sur l’autre ou lorsque l’on se soumet à l’opinion de l’autre, que l’on accepte ses jugements plutôt que les nôtres.

Le cercle sera un soutien dans le respect de ce que l'on éprouve, dans les changements que l'on souhaite faire dans sa vie, où la rivalité et la jalousie n'ont pas de place, parce que nous aurons suffisamment confiance en nous pour ne plus se comparer ni projeter sur l'autre nos doutes et  nos peurs.

Mes cercles :

 

Participes-tu à des cercles de femmes ?

Quels sont pour toi les bienfaits ?

Abonne-toi à la Newsletter et suis-moi sur les réseaux sociaux pour être tenue au courant des nouveautés 🌝

Qu’est ce qu’une Tente Rouge ?

Qu’est ce qu’une Tente Rouge ?

TENTE-rouge3
TENTE-rouge2
TENTE-rouge

Tente Rouge 

Une Tente Rouge c’est un cercle (groupe) de femmes, nouvelles ou pas à chaque fois, à égale distance l’une de l’autre, qui partage leurs expériences de vie, dans l’intimité et la protection d’une tente rouge, agrémentée de douceurs et de boissons.

L'origine des Tentes Rouges

Un temps de repos

C’est une ancienne coutume où les femmes se retiraient pendant leurs temps des lunes (menstrues) dans une hutte de lunaisons, faite que pour elles, pour se reposer, prendre soin d’elles et entre elles, perpétuer les enseignements, leurs connaissances, renforcer leurs liens de femmes.

Ce temps était utilisé pour se reconnecter à la Terre Mère et pour en recevoir ce dont elles ont besoin pour nourrir leur féminin. 

« Nos temps de retraite et de reconnexion à notre Mère sont peut-être l’un des plus grands secret de longévité. Lorsque nous sommes emplies de l’amour que la Terre Mère a pour nous, car nous sommes ses filles, nous pouvons faire bien des sacrifices pour les autres. Mais nous ne nous sacrifions pas nous-mêmes ni notre santé, parce que nous prenons le temps de nous emplir de l’amour de la Terre Mère. Par cet amour, nous pouvons durer. Avec cet amour, nous cheminons sans fatigue. Sans l’amour nourricier de la Terre Mère et l’amour de notre famille, nous sommes affaiblies et épuisées – et ce, longtemps avant que le Grand Mystère ne décide qu’il est temps de nous rappeler à la maison. » Au coeur de la Sagesse Amérindienne. Jamie Sams

Les tentes rouges en France sont apparues à partir de 2008 à l’initiative d’une femme qui avait le rêve de créer ces espaces, à la suite de la lecture du livre « Tente rouge » ou « La fille de Jacob », d’Anita Diamant.

Pour qui ?

Pour toutes les femmes, de l’adolescence (dès les premières menstrues) à la ménopause, quelque soit leur condition physique.

Pour celles qui veulent :

– contribuer à un nouvel ordre social, basé sur la coopération, le respect, la bienveillance, l’écoute, à l’inverse d’un système hiérarchique et patriarcal.

–  découvrir et construire un lien de confiance entre femmes.

– bénéficier du soutien et de l’accompagnement du groupe.

–  tester et faire partie d’une sororité.

– se laisser être et découvrir sa force en partageant sa vulnérabilité.

Que fait-on dans une Tente Rouge ?

Une bulle hors du temps :

Pour connaître les dates des Tentes Rouges en France : 
Les tentes rouges.fr

Phase de la Lune en temps réel

La Lune

C’est un espace hors du temps, loin des sollicitations extérieures, un refuge, un lieu de ressource, de confiance où tu peux abandonner tes armures de superwoman pour te laisser être.

Pour déposer la parole de l’instant présent, les émotions, les peurs, la douleur trop longtemps retenues, mais aussi les réussites.

Un espace pour t’accorder une pause dans ta vie chargée, pour revenir dans ton intérieur, pour nourrir celle que tu es au fond de toi.

Un espace pour incarner la femme que tu veux être, qui reconnaît toutes ses identités.

J’utilise la Tente Rouge comme un cadre propice à l’intimité et la confiance. C’est  la cabane de notre enfance, le refuge où nous allions nous cacher pour nous retrouver, pour concocter des potions magiques et raconter nos secrets. Elle permet de recontacter l’enfant joueur, qui prend plaisir simplement à être ce qu’il est.

Ce que je propose dans une Tente Rouge :

J’organise des Tentes Rouges lors des pleines lunes sur Grenoble.

Les Tentes Rouges de février, mai, août, octobre et décembre sont des Spéciales Bénédiction de l’Utérus.   En savoir plus sur la Bénédiction de l’Utérus

🌕 Ouverture du cercle et règles de confidentialité.

🌕 Présentation des énergies de la lune du moment comme point de départ ou thématique de la soirée.

🌕 Chacune à son tour prend le bâton de parole et prend le temps nécessaire pour déposer sa parole en conscience, faire le parallèle entre les énergies de la lune et les événements de sa vie.

Il n’y a pas d’obligation de parler.

Respect et écoute des autres personnes.

Il n’y a pas d’interactions entre les échanges. On ne se donne pas de conseils (sauf si demandés).

🌕 Méditation de Pleine lune. (voir l’article “Méditation de pleine de lune“)

🌕 Rituel de gratitude.

🌕 Tirage d’oracle.

🌟 La facilitatrice de la tente rouge est la gardienne du bon déroulement, du cadre bienveillant, de non-jugement, du respect et du temps.

Les bienfaits d'une Tente Rouge :

– Repartir avec une nouvelle énergie, plus légère sur ton chemin de femme car tu as déposé ce dont tu n’avais plus besoin, tu t’ais accordé un temps, tu deviens ta priorité

– Te sentir plus forte, alignée après avoir été entendue, soutenue, reconnue par tes sœurs

– Te rendre compte que tu n’es pas seule et que d’autres femmes vivent la même chose

– T’autoriser à être et à libérer la parole sur ton vécu de femme

Tente Rouge

vendredi 23 novembre 2018

19h-22H

Centre Pierre de Lune216 allée de Champrond – ZA La Bâtie

38330 St Ismier

15 € la soirée

Douceurs à grignoter sont les bienvenues

  • As-tu déjà participé à une tente rouge?
  • Comment ça s’est passé ?
  • Comment en es-tu ressortie ?