Catégorie : DIY

DIY : Parce que j’adore faire par moi-même! Jje te propose mes recettes cosmétiques, fleurs de Bach et de cuisine, parce que je les ai testées, je sais qu’elles valent le coup d’être réalisées !!! :D

DIY Shampoing solide

DIY Shampoing solide

shampoing-solide

- Pourquoi faire son Shampoing solide ?

Encore une fois, c’est dans l’idée de consommer moins, mieux et adapté à tes besoins.

Le fait de faire par soi-même permet de :

– ralentir, 

– revenir au moment présent 

– prendre conscience du processus du cycle (fin-renaissance).

– s’accorder un moment pour nous, avec nous-même 

– prendre soin de nous

shampoing-solide

- Pourquoi j’utilise du shampoing solide ?

Il y a 2 ans, j’ai eu des démangeaisons du cuir chevelu pendant plusieurs mois, à en devenir folle !

En faisant des recherches pour trouver des solutions, je suis tombée sur les causes possibles des démangeaisons.

L’une d’elles est liée aux composants des shampoings industriels, très agressifs voir décapants pour le cuir chevelu.

Donc j’ai cherché des shampoing plus doux, respectant le cheveux. Comme bien souvent quand tu te tournes vers du plus qualitatif c’est plus cher. Sachant aussi que ce que tu trouves en magasin bio n’est pas forcément mieux.

Alors je me suis dit que si je le fabriquais, je connaîtrais les ingrédients et je pourrais les adapter à mes besoins.

Je suis venue au shampoing solide après avoir essayé des mélanges du type : jaune d’oeuf, ghassoul, argile … et j’en passe !

Un, c’est difficile à appliquer, encore plus à malaxer tes cheveux avec ; deux, les résultats étaient peu probants.

- Les bienfaits du Shampoing Solide :

Les bienfaits du shampoing solide sont en fonction des ingrédients que tu auras choisi.

Mis à part cela, les avantages du shampoing solide sont:

– Simplicité d’utilisation, comme un pain de savon, tu l’humidifie et tu le frotte sur les cheveux

– Etant solide, tu l’emportes avec toi dans l’avion, moins de problèmes avec le calcul des liquides à mettre dans ton sac!

– Il n’y a pas d’emballage, donc moins de pollution, moins de recyclage, moins de poubelles à vider

Recette du Shampoing Solide

matériel-shmapoing-solide

Ingrédients :

Pour 100g ou 2 pains de shampoing de 50g

– 60 g Tensioactif SCI (Sodium cocoyl isethionate : fait mousser)
– 10 g poudre de Shikakai ou argile
– 20 g d’huile végétale
– 15 à 20 gouttes d’huile essentielle (tes préférées ou selon leurs propriétés)
– 10 g d’eau

Selon ton type de cheveux :

Gras : Huile Végétale de Jojoba + Huile Essentielle de Tea Tree


Terne
 : Huile Végétale de Bourrache + Huile Essentielle d’Ylang Ylang


Anti-pelliculaire
 : Huile Végétale de Chaulmoogra + Huile Essentielle de Cade

Eczéma-psoriasis : Huile Végétale de Chaulmoogra +  Huile Essentielle de Bois de Rose

Temps de préparation :

Environ 30 min pour réaliser la recette

48H de séchage

Avant de commencer stérilise tes ustensiles dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes. Les laisser sécher à l’air libre ou les essuyer avec une serviette propre.

Réalisation du Shampoing Solide

1 – Mélange le SCI et l’eau, au bain marie.

Bien remuer et écraser les grumeaux.

Etre patiente quelques minutes afin que la pâte s’unifie et qu’il y ait moins de grumeaux.

 

shampoing-solide1
shampoing-solide2

2 – Une fois la pâte devenue homogène, mets l’huile végétale de ton choix. Bien mélanger pour intégrer l’huile à la composition.

shampoing-solide2

3 – Rajoute la poudre (argile, shikakaï ou autre que tu auras choisi).

Bien remuer.

shampoing-solide3
shampoing-solide-moule

4 – Ajoute l’huile essentielle de ton choix.

Bien l’incorporer.

5 – Mettre la pâte dans les moules.

Bien la tasser afin qu’elle s’agglomère en refroidissant. Plus elle est tassée et compacte plus le fini aura un meilleur rendu.

 

6 – Laisse les sécher au moins 24h à l’abri.

shampoing-solide-moule
Ca y est c’est prêt !!!
shampoing-solide

- Conseils d’utilisation :

  • L’humidifier et le frotter directement sur les cheveux et laver, malaxer les cheveux comme d’habitude
  • Eviter de le laisser dans de l’eau stagnante
  • Le mettre dans une soucoupe et vider l’eau après utilisation afin qu’il puisse sécher
  • Envoie-moi un commentaire et des photos si tu as réaliser ton shampoing solide!

    Dis-moi quels ingrédients as-tu utilisé.

    Et si t’as une super recette, partages-la !

     

    Recette de Kéfir

    Recette de Kéfir

    fais-ton-kefir-fruit-boisson

    Fais ton Kéfir :
    une boisson vivante qui se multiplie et
    bénéfique pour la flore intestinale !

    Qu’est-ce-que le Kéfir?

    Il existe deux sortes de kéfir :

  • le kéfir de lait
  • le kéfir de fruit ou d’eau

  • On va s’intéresser au kéfir de fruit. Le kéfir ou képhir est une boisson faite à partir de la fermentation de jus de fruits sucrés. Grâce à la fermentation, la boisson réalisée est légèrement gazeuse. Il faut distinguer le « kéfir », en tant que boisson, des « grains de kéfir » utilisés pour faire la boisson (cf.photo). Ce sont des amas de micro-organismes formant des « grains » assez friables qui servent à ensemencer la boisson. Ces grains sont des aliments vivants, fournissant des oligoéléments et micro-organismes. Ce sont des probiotiques, utilisés pour leurs propriétés diététiques sur la flore, transit, système immunitaire, etc.). Par la fermentation , la boisson contient moins de 1 % d’alcool. Il peut fluctuer en fonction de  la durée de la fermentation et le mode de préparation, mais ça ne va pas nous concerner.
    grains-kéfir-de-fruits

    Grains de kéfir de fruit translucides.

    Les grains de kéfir de lait sont les mêmes mais blanc.

    Pourquoi boire du kéfir de fruit ?

    Il améliore la digestion

    Il renforce le système immunitaire

    Il empêche la putréfaction des aliments dans l’intestin

     Il réensemence naturellement la flore intestinale

    Il apporte des vitamines et des minéraux

    Personnellement, j’ai découvert le kéfir lorsque je cherchais  à arrêter de boire du jus de fruit. Je trouve que c’est une bonne alternative aux boissons commerciales et en alternative à l’eau quand t’en as marre de boire que ça. 

    Annotation : le sucre utilisé est consommé par les grains de kéfir pour se nourrir.

    Petite histoire du kéfir :

    Le mot “kéfir” vient d’une langue du Caucase, où on boit du kéfir depuis la Haute Antiquité. On suppose que le kéfir est apparu avec les nomades qui transportaient du lait de chèvre, rennes … dans des sacs où la fermentation avait lieu. Ce qui permettait de conserver les boissons plus longtemps.

    Élie Metchnikoff, microbiologiste russe et co-lauréat du Prix Nobel de médecine en 1908. Il obtint une grande notoriété avec ses recherches sur les probiotiques : les bactéries qui produisent l’acide lactique, comme cela se passe dans le kéfir, et qui servent d’après ses conceptions à prolonger la vie ainsi que les bienfaits du kéfir.

    En Russie on donne du kéfir aux convalescents dans les hôpitaux comme complément de santé. Il est recommandé d’en boire 2 L par jour en cas de maladie longue.

    Où se procurer des grains de kéfir et comment les conserver ?

    Apparemment tu peux les acheter dans les magasins bio. Mais la tradition veut que qu’ils se transmettent.

    J’ai trouvé des grains de kéfir dans un réseau d’échange. Si tu es sur Grenoble je peux t’en donner, contacte-moi.

    Ce qui est bien avec ces grains de kéfir c’est qu’ils se reproduisent tout seuls. Donc une fois que tu en as, il te suffit de les conserver dans un bocal avec de l’eau et un peu de sucre pour les nourrir, au frigo. Tu les utilisent quand tu en as besoin. Penser à les changer de temps en temps. Régulièrement je jette les grains qui sont au fond du bocal et les remplace par les nouveaux grains.

    Ma recette perso du kéfir:

    matériel-pour-faire-boisson-kefir-de-fruit

    Le matériel :

    – Des grains de kéfir

    – Un grand bocal minimum 1,5 L

    – Une bouteille vide

    – Un sachet-petit sac pour mettre les fruits dedans

    – Un entonnoir

    – Une mini passoire

    Ingrédients :

    Pour 1 L de boisson kéfir

    – 1 L d’eau

    – 2 figues sèches (dures)

    – Une poignée de cranberries

    – 4 cuillères à soupe de sucre de canne

    Après plusieurs essais ce sont les quantités qui me conviennent. Après à toi de tester, d’essayer avec d’autres fruits secs ou frais. C’est l’avantage de cette boisson, elle s’adapte à tes goûts !

    Recette :

    boisson-kéfir-fruit

    Temps de préparation : 48h

    Calculer  à quel moment tu dois refaire du kéfir en fonction de ta consommation.

    1ère étape :

    – Dans un grand bocal mettre un litre d’eau

    – Rajouter le sucre, mélanger

    – Mettre les grains de kéfir dans l’eau

    2e étape :

    – Dans le petit sac ou poche, mettre les fruits secs (car les graines de figues se collent aux grains de kéfir, pas top pour les récupérer après)

    – Recouvrir le bocal, mais le laisser à l’air libre, pour ne pas que des saletés tombent dedans.

    – Laisser reposer pendant 24H 

    3e étape :

    – Enlever le sac aux fruits secs. Jeter les fruits secs et laver le petit sac

    – Transvaser la boisson du kéfir dans une bouteille, avec l’aide d’un entonnoir et d’une passoire pour récupérer les grains de kéfir.

    – Fermer la bouteille avec son bouchon et la laisser fermenter 24H, à l’air ambiant

    – Rincer les grains de kéfir à l’eau et les mettre dans un bocal avec de l’eau sucrée pour les conserver si tu ne les réutilises pas tout de suite. Si non tu refais la recette pour anticiper sur ta consommation.

    4e étape :

    – Après 24h de repos, mets la bouteille au frigo pendant 2h avant de la boire.

    Cette boisson se boit froide. Pour ma part dès qu’elle tiédie je n’aime pas.

    kefir-boisson-fruit

    Tu connaissais le kéfir ?
    Racontes-moi tes essais ? Quel goûts préfères-tu ?
    Es-tu satisfaite de ta recette ?

    Dis-le moi en commentaire.

     

    Une contraception écologique? C’est possible???

    Une contraception écologique? C’est possible???

    SYMPTOTHERMIE: Méthode de gestion de la fertilité

    Observer et gérer sa fertilité de façon consciente et scientifique.

    Une nouvelle vision du fonctionnement du cycle féminin,
    de la responsabilité de l’homme et de la femme 
    et de la sexualité.

    Qu’est-ce-que la symptothermie ?

    C’est une méthode d’observation du cycle, appelée aussi méthode de planification familiale naturelle ou méthode d’auto-observation du cycle menstruel.

    Cette méthode d’observation de la fertilité permet de détecter l’ovulation à partir de prise de température et relevé de la glaire cervicale (détails plus loin).

     Ces observations permettent de connaître les phases de fertilité, pour concevoir, et d’infertilité, qui sera utilisée en mode contraception.

    Elle se nomme, selon les instituts de formation, MAO (méthode d’auto-observation enseignée par le CLER en France), Sensiplan (méthode internationale enseignée en Allemagne, en France, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas, en Slovénie et en Hongrie) ou SymptoTherm (en Suisse).

    Elle est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé.

    Avec un indice de PEARL de 0,4 (correspond au nombre total de grossesses non désirées survenant chez 100 femmes durant 12 mois d’utilisation de la méthode en question. Ce taux d’échec est un indicateur de la sécurité d’une méthode). 
    Elle est aussi fiable que la pilule

    Pourquoi utiliser la symptothermie ?

    L’homme est fertile toute sa vie à partir de la puberté.

    La femme est fertile de façon cyclique à partir de la puberté jusqu’à la ménopause mais non constamment et n’importe quand.

    Le cycle menstruel se compose de 4 phases :

            La phase menstruelle : le 1er jour d’écoulement du sang marque le 1er jour du cycle.
    Phase infertile s’il y a eu ovulation. Les températures sont basses.

          La phase pré-ovulatoire : début de la phase fertile, la glaire commence à apparaître et une sensation d’humidité se fait sentir. Les températures commencent à augmenter.

         La phase ovulatoire : la glaire est transparente et extensible = phase de haute fertilité. La température atteint un pic et chute.

    Une fois l’ovulation réalisée, l’ovule a une durée de vie de 12h à 18h.

           La phase prémenstruelle : la glaire devient cassante et plus ou moins jaune = période d’infertilité. Les températures restent hautes et diminuent progressivement 

    Afin d’approfondir la connaissance de ton cycle, regarde les énergies du cycle liées aux hormones dans :

    Quand la glaire est de bonne qualité, les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 6 jours,  qui correspondent aux 6 jours de préparation d’une ovulation, même s’ils sont arrivés dans le vagin avant l’ovulation.

    Il est possible de concevoir un enfant environ 5 jours avant l’ovulation + 1 jour de vie de l’ovule =

    soit en moyenne, l’homme et la femme sont féconds pendant 6 jours dans le cycle 

    Comment ça marche ?

    La méthode des symptômes combinés est la seule méthode qui permet de vérifier si l’ovulation a eu lieu et ainsi de distinguer si les saignements sont la conséquence de l’ovulation ou si ce sont des saignements intermenstruels (sang du à la desquamation des parois utérine mais sans ovulation avérée car il n’y a pas eu de hausse thermique. Le cycle fait du surplace et les jours avant, pendant et après les saignements sont potentiellement fertiles).

        La glaire cervicale (sécrétion au niveau du col de l’utérus) (SYMPTO)

    –    La température basale au réveil (THERMIE). C’est la température la plus basse atteint au repos. Au repos, le corps se refroidit et le sang se concentre dans les organes vitaux et non aux extrémités. L’ensemble des réactions chimiques du corps et la respiration sont au minimum pendant le sommeil, permettant ainsi d’atteindre cette température stable.

    et/ou

      La position du col de l’utérus qui monte et descend tout au long du cycle 

    La différence avec les autres méthodes naturelles :

    -La méthode des températures où seule la température est prise en compte.

    – La méthode Ogino ou du calendrier : méthode de calcul théorique sur la base d’un cycle de 28 jours et d’une ovulation au 14ème jour. 1/3 des femmes ont un cycle de 28 jours. L’ovulation ne se produit pas forcément au 14ème jour, la seule façon de le savoir c’est de combiner la température et la glaire.

    – La méthode Billings : seule la glaire cervicale est prise en compte.

    – Les moniteurs de gestion de fertilité : boîte électronique qui enregistre seulement les températures.

    A qui s’adresse cette méthode ?

    La symptothermie s’adresse à toutes les femmes qui sont intéressées de connaître leur corps et son fonctionnement, à toutes les périodes de leur vie, qu’elles soient en couple ou pas.

    Seule contre-indication : elle ne peut être utilisée avec une contraception hormonale.

    Comment appliquer la symptothermie ?

    – Déterminer l’objectif des         observations : en mode   contraception, conception, se   connaître ou accepter ce qu’il   vient.

        Prendre sa température buccale, vaginale ou annale, avant d’avoir mis le pied par terre, tous les matins à la même heure avec un thermomètre basal (avec 2 chiffres après la virgule) qui mesure au dixième degré la température.

             Avoir dormi 5h consécutives.

              Être à jeun depuis 6 h.

              Observer la glaire cervicale durant la journée pour déterminer les changements de qualité.

              Noter la température et les observations de la glaire sur un cyclogramme, feuille de route du cycle.

           Utiliser les règles de la symptothermie pour déterminer les périodes fertile et infertile.

    Avantages de la symptothermie :

  • C’est une méthode qui permet de mieux se connaître tant dans le fonctionnement du corps, qu’émotionnellement et psychiquement. Tu comprends les effets des hormones.
  •  
  • Méthode naturelle car il n’y a plus besoin de prendre des contraceptifs hormonaux.
  •  
  • Sans effets secondaires.
  •  
  • Plus économique et écologique pour le corps et l’environnement.
  •  
  • C’est une méthode reposant sur la responsabilité du couple et non seulement de la femme. Elle permet une meilleure compréhension et communication au sein du couple. L’homme est tout aussi acteur et prend sa part de responsabilité dans le couple. Il apprend à connaître et comprendre le fonctionnement de la femme.
  •  
  • Elle amène une autre approche des relations sexuelles : plus de partage, de respect, d’échange, d’imagination et d’invention lors des périodes fertiles.
  •  
  • Moins de risque de divorcer. Le sociologue de l’université de Chicago, Dr. Robert Lerner, a démontré que les couples utilisant les méthodes naturelles avaient un taux de divorce de 0.2%.
  •  
  • Peut être enseignée aux jeunes filles, pour qu’elles acquièrent leur indépendance et la connaissance de leur cycle, avant qu’il ne soit influencé par les hormones de synthèse.
  • Inconvénients de la symptothermie :

  • Le coût des formations mais c’est un investissement à vie.

  • La symptothermie demande une rigueur dans le relevé des observations, pendant les 6 premiers mois d’apprentissage.

  • L’apprentissage peut être plus ou moins long et fastidieux en fonction des effets rétroactifs des hormones de synthèse si tu en prenais.

  • Cette méthode responsabilise les acteurs dans la période fertile. Ils ont le choix entre l’abstinence ou l’utilisation d’une méthode barrière (préservatif, diaphragme).
  • Comment commencer ?

    1- Il est possible de commencer seule en lisant des manuels et en appliquant les critères d’observation, en partageant et trouvant soutien dans des groupes Facebook (Symptothermie libre moderne, Dearlobbies® | Arrêt de la pilule & des contraceptions hormonales, Symptothermie).

    2- Se faire accompagner par une professionnelle afin de gagner en confiance et de valider les observations.

    3- Suivre une formations proposée par les différentes écoles pour devenir autonome.

    Le matériel :

    thermomètre-cyclotest-lady

    Le thermomètre basal Cyclotest Lady enregistre les températures, comme ça tu peux te rendormi après la prise. Il se trouve sur :

    – Bivéa

    Amazon

    Thermomètre One Step. Il a les mêmes fonctions que le Cyclotest mais moins cher. Beaucoup d’avis favorables.

    Celui-là à l’air d’être bien car il a des fonctions pratiques comme rétro éclairage. Il enregistre les températures jusqu’à 60 jours. C’est le prochain que j’achète!

    Le tableau graphique  ou Cyclogramme

    Tout ce dont tu as besoin pour commencer sur le blog Sensiplan

    Des documents à télécharger sur
    Méthodes naturelles

    Organismes de formation:

    Organismes de formation:

    – Sensiplan

    INER

     CLER : Méthode Naturelle

    – SymptoTherm

    – Institut Eden Fertilité (Facebook)

    Les livres :

    Pour t’accompagner dans cette démarche d’observation, tu peux lire les 4 phases du cycle pour comprendre le fonctionnement du cycle. C’est un excellent guide en parallèle de l’observation physique et scientifique.

    Pour mieux visualiser les fluctuations, le mandala lunaire t’aide à retranscrire, à avoir une vision globale de ton cycle et à faire un bilan en fin de cycle. Cela te permets de voir comment tes énergies, tes émotions, ton mental fonctionnent.

    Pour t’accompagner dans cette démarche d’observation, tu peux lire les 4 phases du cycle pour comprendre le fonctionnement du cycle. C’est un excellent guide en parallèle de l’observation physique et scientifique.

    Pour mieux visualiser les fluctuations, le mandala lunaire t’aide à retranscrire, à avoir une vision globale de ton cycle et à faire un bilan en fin de cycle. Cela te permets de voir comment tes énergies, tes émotions, ton mental fonctionnent.

    A toi de jouer !

    Part à la conquête de ton cycle !

    A toi de jouer !

    Part à la conquête de ton cycle !

    Comment ça se passe pour toi ?
    Quelle contraception utilises-tu ?
    En es-tu satisfaite ?

    DIY : Lessive maison

    DIY : Lessive maison

    DIY-lessive-maison__optimisee

    DIY : Recette de la lessive maison

    Simple, économique, naturelle, je te donne la recette de la lessive pour la faire toi-même.

    Bonne alternative aux lessives chimiques qui coûtent un bras, voilà plus d’un an que je fabrique ma lessive.

    Je te donne mon avis sur cette expérience.

    – Même si ça ne prend pas beaucoup de temps de la faire, j’avoue que des fois j’ai la flemme, mais je suis contente une fois faite pour moi et la planète !

    – Autant que tu le sache tout de suite, ça n’a pas l’odeur de lessive dont on a l’habitude. L’odeur ne reste pas sur les vêtements une fois propre, elle devient subtile.

    – Choisir un bon savon de Marseille parmi les marques Marius Fabre, Fer à Cheval ou le Sérail, que tu trouveras dans les drogueries.

    – J’ai testé le vrai savon de Marseille à l’huile d’olive, “vert”. Je n’aime l’odeur et en plus ça embaumait ma salle de bain, c’était pas top!

    – Je prends maintenant du savon de Marseille “blanc”. L’odeur est mon écœurante mais je dois dire que je mets pas mal d’huile essentielle ou de fragrance pour avoir une bonne odeur. J’utilise de temps en temps de la lessive normale, histoire que ça sente la lessive. Alors j’utilise la lessive au savon de Marseille pour les draps et les serviettes.

     

    Maintenant t’as plus qu’a tester pour voir si elle te convient 😀

    Recette

    Ingrédients :

    Pour un bidon de 2L :

    – 2 litres d’eau
    – 100 g de savon de Marseille
    – 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
    – facultatif : 10 – 15 gouttes d’huiles essentielles que vous aimez (tea tree, ylang ylang, lavande …)

    Procédure :

    – Faire chauffer l’eau dans une grande casserole.

    – Râper le savon et le mettre dans l’eau bouillante.

    – Faire dissoudre le savon à feu doux en remuant pendant 5 min, – Laisser refroidir durant 45 min.

    – Rajouter le bicarbonate en remuant bien pour éviter les grumeaux

    – Mettre les huiles essentielles

     

    – Verser dans le bidon quand la lessive est froide.

    Bien secouer le bidon avant chaque utilisation car la lessive va se solidifier.

    recette-lessive_maison
    DIY : Gel d’Aloès Véra

    DIY : Gel d’Aloès Véra

    aloe-vera-3
    plante-aloes-vera

    - Pourquoi faire soi-même son Gel d’Aloès Véra ?

    Parce que ça revient moins cher que de l’acheter en tube, que c’est marrant de toucher un truc visqueux et que t’es sûre de ne pas avoir de conservateurs et de garder les propriétés de la plante, je te propose ma recette DIY du Gel  d’Aloès Véra.

    gel-aloes-vera

    - Pourquoi j’utilise du Gel d’Aloès Véra :

    Cette plante a de multiples propriétés, tant en usage interne : il permet de nettoyer le système digestif ; qu’externe : pour ses facultés cicatrisantes.

    A l’arrivée des beaux jours et des températures positives, je change ma routine pour la peau!

    Ayant une peau très sensible, sèche et qui rougit vite, l’été je ne supporte plus de mettre des crèmes grasses qui nourrissent la peau. J’ai adopté le gel d’Aloès Véra pour sa texture sur la peau. Il pénètre rapidement et laisse une sensation de netteté sèche que j’apprécie quand il commence à faire chaud ! Sinon, à peine sortie de la douche et la crème pour le corps appliquée, j’ai déjà l’impression d’être moite de sueur ! 

    - Les bienfaits du Gel d’Aloès Véra :

    Cette plante permet la régénération cellulaire et hydrate la peau. Elle apporte douceur et souplesse. Elle est conseillée pour l’acné, les rides, l’eczéma, les irritations, les petites coupures, les coups de soleil légers, les piqûres d´insecte, les cheveux abîmés …
    Option intéressante pour les personnes ayant une vulve : il soulage les irritations vaginales légères.

    Tu veux en savoir plus, va voir les 40 utilisation de l’ Aloès Véra.

    Même si on ne lui connaît pas d’effets secondaires, mis à part parfois des rougissements après application, fais un test sur une petite zone du corps avant de t’en badigeonner partout ou demande à ton médecin, histoire de vérifier.

    Recette Gel d'Aloès Véra

    Ustensiles :

    Pour 100g de gel :

  • Une feuille d’aloès véra
  • Vitamine E pour la conservation
  • Un récipient large
  • Un pot
  • Un blender
  • Un chinois
  • Un couteau
  • Une cuillère
  • Temps de préparation :

    24H de rinçage

    30 min d’extraction

    Avant de commencer stérilise tes ustensiles dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes. Les laisser sécher à l’air lire sur une serviette propre.

    1 – Achète une feuille d’aloès dans un magasin bio

    2- Lave la  feuille avec une éponge

    3 – Coupe-la en morceaux (faut que ça rentre dans un récipient)

    4 – Coupe le côté épineux de chaque bord

    5 –  Mets les morceaux dans un récipient que tu vas remplir d’eau et laisser pendant 24h.

    6 –  Change l’eau toutes les 3h. Pourquoi ? Parce que la plante produit une substance jaune (l’aloïne) irritante pour la peau et laxative. Ce temps de rinçage va permettre d’évacuer celle-ci.

    aloes-vera-eau
    aloes-vera-coupe

    7 – 24h après : tu jettes l’eau et tu récupères les morceaux. Enlève la peau verte afin de récupérer l’intérieur transparent de la feuille. C’est là que ça devient marrant !!! Peut-être orgasmique (tu comprendras quand t’auras du gel gluant entre les doigts ;), ou absolument dégueu !!! ça dépend des expériences de chacun !

    aloes-vera-coupe

    8 –  – Mets les morceaux transparents dans un blender.

    9 – Mixe pendant 10 secondes. Pas trop longtemps sinon le gel sera trop liquide et ça sera galère pour l’appliquer.

    10 – C’est normal si ça mousse !

    aloes-vera
    aloes-vera

    11 – Au-dessus d’un pot en verre (mieux pour la conservation et que le plastique), filtre le gel mixé avec un chinois. Cette étape peut être plus ou moins longue si l’aloès a été beaucoup mixé ou pas. Arme-toi d’un peu de patience et d’une cuillère pour aider à faire passer l’aloès dans le pot, à travers le chinois.

    aloes-vera

    12 – Pour que la conservation dure un peu plus longtemps, je rajoute environ 10 gouttes de vitamine E. Mélange bien.

    Ca y est c’est prêt !!!
    gel-aloes-vera

    - Conseils d’utilisation :

  • À conserver au frigo.
  • Si tu dois mettre les mains dans le pot pour te servir du gel, mieux vaut qu’elles soient propres. Sinon choisis un pot avec une pompe.
  • Le gel se conserve environ un mois.
  • Tu peux utiliser un pot en verre teinté afin de le préserver de la lumière pour qu’il se conserve plus longtemps.
  • Dès qu’il change de couleur et/ou d’odeur,  jette-le !