Catégorie : Critiques de livres

Je te donne mon avis sur les livres que j’ai lus

Le grand mystère des règles de Jack Parker

Un alias au masculin

Déjà une nana qui prend un nom de mec : Jack Parker comme pseudo, je me suis dit que ça allait être intéressant. De son vrai nom Taous Marackchi, est journaliste et rédactrice web. Elle a tenu le blog Passion menstrues.

Ben je ne me suis pas trompée ! J’ai adoré le ton, d’une grande sœur mais pas trop, qui dit clairement les choses tant dans la véracité des faits tels qu’ils sont que dans son vécu, avec une pointe de militantisme qui m’a bien plu ! Sa revendication de mettre sur la table le sujet tabou des règles afin qu’il ne le soit plus, a titillé en moi la flamme qui m’anime sur ce sujet.

Je pensais que ça avait évolué

Ayant 39 ans je pensais que la nouvelle génération, dont Jack Parker, vivait mieux leurs cycles, ben apparemment pas. À croire que ce sujet caché et dénigré est tellement ancré dans la mémoire collective qu’il va falloir encore quelques années avant que la société en soit libérée, (délivrée ;)) et détachée et je ne te parle du niveau mondial !

Mon avis

Je n’ai rien appris de nouveau. Par contre j’ai adoré les pages sur le mouvement artistique utilisant le sang comme medium et pour faire passer un message, ainsi que l’analyse qu’elle fait de la gêne provoquée.

Si tu commences le sujet c’est une bonne introduction, notamment pour les ados, afin qu’elles sachent à quoi s’attendre ;), mais comme elle le mentionne ce livre est aussi fait pour la gente masculine.

Vol au-dessus de la mer rouge

     Elle donne un aperçu de ce que l’on vit sur le plan physique, comment ça se passe les 1ères années et ensuite, la pratique, les petits soucis « techniques » que tu rencontres au moins une fois dans ta vie, du style le « macéra inter-fessier »

  Elle aborde les dispositifs hygiéniques qui existent, comment atténuer les douleurs,

       Elle liste les avantages à suivre son cycle,

    Elle mentionne comment communiquer sur les règles avec son partenaire lors des rapports intimes. Beau passage de trucs et astuces sur la protection des draps !

       Elle fait un historique sur l’origine des croyances négatives,

      Pour expliquer pourquoi ce tabou dans la société selon le point de vu féministe, culturel et individuel. Car au final ce sont les mères qui continuent à transmettre la normalité des douleurs et à passer sous silence ce sujet,

 Elle survole les croyances et les pratiques liées aux menstrues dans d’autres pays,

    Elle fait un tour d’horizon sur la perception des règles dans différents domaines comme la pub, le sport, l’art et le cinéma.

     Et termine sur les actions et occasions à saisir pour parler du sujet afin qu’il ne soit plus vu comme une tare ni une occasion de rabaisser l’autre.

Conclusion :

Engagé, tranchant mais pas trop sanglant, se lit facilement et avec plaisir. Elle transmet une bonne perspective du sujet et des billes pour commencer à déconstruire les idées et les conditionnements dans lesquels nous avons été élevés. Sorte de « brainstorming ou un sujet de conversation original », comme elle dit, pour nous faire évoluer.

Un guide pour agir sur la voie de la détabouisation des menstrues dans un langage inclusif (qu’il est bon de lire de temps en temps) en mentionnant qu’il n’y a pas que les femmes cisgenre sur terre, afin pourquoi pas devenir une « activiste menstruelle ».