Les options dans les produits hygiéniques

produits-hygiéniques-menstruel

Le choix parmi les articles hygiéniques

Voilà un tour d’horizon des produits hygiéniques qui existent et je te fais part de ce que j’en pense;
Chacune fera ses choix en fonction de ses préférences et de ses possibilités.
Personnellement je cherche à réduire mes dépenses et mes déchets.

Les produits jetables

Les serviettes et tampons jetables :

Faits en coton bio et peuvent être biodégradables. C’est mieux pour ton corps mais pas forcément pour la planète de part la culture du coton. 

👉 Perso, je n’en ai pas acheté car je me suis dirigée tout de suite vers les produits réutilisables.

Les produits lavables et réutilisables

La cup menstruelle :

cup-menstruelle

A le vent en poupe ces dernières années, mais savais tu que la première cup a été inventée en 1867. Commercialisée fin des années 30 jusqu’en 1960, mais elle n’a pas eu en grand succès car les tampons et serviettes sont apparus. La cup apparaît en Europe que dans les années 2000.

Elle se lave et se réutilise pendant plusieurs années. La mise en place demande d’être à l’aise avec le fait de l’insérer et de la positionner dans le vagin. L’insertion et le retrait demande un peu de pratique. Des difficultés peuvent survenir en fonction de la position du col de l’utérus. Des vidéos youtube en parlent.

👉 Il y a 7 ans j’ai trouvé l’idée révolutionnaire. Au même moment où j’ai acheté une cup, je me suis fait poser un implant contraceptif qui m’a coupé les saignements pendant 3 ans. Je l’ai réessayée à quelques reprises ces 2 dernières années, mais je ne suis pas convaincue. Je ne la trouve pas confortable. Peut être que j’ai mal choisi la taille ; à l’époque il n’y a avait pas autant de choix que maintenant. Je ne trouve pas le retrait facile non plus.

La culotte menstruelle :

C’est un investissement de départ et les témoignages sont positifs. Mais là encore, regarde la composition car certaines contiennent des nanoparticules. Si t’es pas difficile comme moi pour la forme et surtout la hauteur des culottes (les 3/4 sont trop courtes ou trop hautes), des marques françaises se lancent.

 👉 J’ai fabriqué la mienne dernièrement ! et j’en suis satisfaite !!! 😀

Voir Comment fabriquer sa culotte de règles …

Les serviettes et tampons lavables :

Les serviettes hygiéniques sont faites en coton bio, tissu ou microfibre. Après les avoir portées pendant quelques heures tu les fait tremper dans de l’eau froide avant de les laver en machine. Elles sont donc réutilisables jusqu’à ce qu’elles se délitent. Il existe aussi des tampons réutilisables, en tissu roulé et entouré d’une ficelle, que tu place dans le vagin. Perso, l’idée est intéressante mais ne me fait pas très envie pour l’instant.

👉 Il y a 2 ans j’ai acheté 1 serviette lavable en microfibre, pour tester. Je n’ai pas été convaincue par la taille : pas assez longue, ni par la matière qui la rendait trop épaisse et inconfortable.

Adepte du “Je peux le faire moi-même“, j’en ai cousu 2 cet été et j’en suis satisfaite. Sur le même principe que la culotte, tu rajoutes des ailettes sur les côtés.

L'éponge menstruelle :

Naturelle, lavable, réutilisable, à adapter selon ton confort.

👉 Je l’ai adoptée depuis 2 ans et comme elle est peu utilisée, elle est peu connue. Je t’en dis plus dans cet article  : Tout savoir sur l’éponge menstruelle …

Sans produits

Le flux instinctif :

Super écolo pour toi et la planète car plus besoin de quoi que ce soit !

Il s’agit de ressentir lorsque le sang s’écoule pour aller l’évacuer dans les toilettes, comme quand t’as envie de faire pipi.

C’est une pratique avec laquelle il faut s’exercer afin de se familiariser à ce ressenti pour pouvoir la pratiquer en toute sérénité.

👉 Je pense que cette technique est super pour mieux se connaître, apprendre à se faire confiance et découvrir ses ressentis internes.

J’ai essayé plusieurs fois, mais pour moi la pratique n’est pas faisable le 1er jour de saignement quand j’ai des douleurs et même quand j’en ai peu, mon bassin est lourd et pesant. Je n’ai pas l’énergie de me concentrer sur mon ressenti interne.

Ma 2e réflexion sur cette pratique est que je la perçois comme un contrôle sur mon corps. Or pendant les 3 premiers jour du cycle j’ai envie/besoin d’un total lâcher prise sur mon corps. Je me laisse aller, je fais ce dont il a besoin.

Les dispositifs menstruels sont modulables en fonction des périodes et de la vie, il n'y a pas de choix définitifs à faire. Comme la contraception, ils sont adaptables selon les personnes et les préférences.​

Et toi, qu’utilises-tu ?
Quelles sont tes préférences actuelles?

Voir aussi ...

Abonne-toi à la Newsletter et viens partager ton expérience dans le groupe Facebook Elles en Sens

Suis-moi sur les réseaux sociaux pour être tenue au courant des nouveautés 🌝

Laisser un commentaire