Marion et la danse contraceptive

Vivre la danse contraceptive

Après avoir publié ma conversation avec elle, Marie-Pénélope PERES m’a demandé de la partager sur le site Rites de Femmes.

C’est ainsi que j’ai découvert l’univers et le projet de Marion Valadier. Toutes les deux ont décidé de lancer une formation en Gyn-écologie Holistique, pour que les femmes se réapproprient leurs corps et ses besoins afin qu’elles deviennent autonomes.

Le projet Rites de Femmes

Marion Valadier est réalisatrice de documentaire. Elle sillonne la France pour récolter des témoignages sur les rites de passages féminins afin d’évoquer les tabous liés aux menstrues, à la ménopause, à l’avortement. Elle souhaite les mettre en parallèle avec des pratiques actuelles, tirées  des connaissances ancestrales mais adaptées à notre vie actuelle.

Pour les besoins du documentaire Rites de femmes, Marion devait rencontrer une professeure de yoga qui enseignait la danse contraceptive.

A cette période elle venait d’apprendre qu’elle était enceinte. Elle raconte son expérience dans l’article “Mon avortement et moi“. Ne désirant pas mener la grossesse à terme, Marion lui a demandé de lui transmettre les mouvements de la danse.

Le déroulé de la séance

La séance commence avec 20 minutes de yoga doux, ce qui l’ancre à la terre. Elle est en conscience avec son corps. L’enseignante lui explique les mouvements de la danse contraceptive qu’elle pratiquera non stop pendant 20 minutes. 

L’énergie monte rapidement. La force se fait sentir au fur et à mesure des mouvements. Une sensation se fait sentir dans le sacrum, les pieds, le sol, le bassin. Le souffle s’expulse de plus en plus. La puissance naît des mouvements, de l’énergie mise en action entre contraction et détente au niveau du petit bassin.

Puis le rythme s’arrête. Cet effort intense se poursuit par une relaxation de 20 minutes. Un temps de repli sur soi, pour sentir les ondes se répandre dans le corps, les derniers tremblements des muscles. La chaleur, la transpiration produites par l’effort doivent être préservées avec une bouillotte et une infusion pour accompagner les effets de la danse.

Accompagnés de pleurs, les saignements ont commencés dès les premiers pas et ont duré les 3 jours de pratique.

Reprendre les rênes

La grossesse a entraîné une peur de perdre le contrôle sur son corps. Elle avait le sentiment d’être victime d’un état non choisi. Elle avait d’abord besoin de se réaliser professionnellement avant d’être mère.

Lors des premiers mouvements de danse, elle sent qu’elle reprend les rênes et redevient puissante dans la maîtrise de son corps.

Tout en étant connectée au fœtus, elle parle à son âme, lui envoie de l’amour et lui explique que ce n’est pas contre elle qu’elle a entrepris la danse contraceptive.

Elle redevient souveraine de son corps, de sa vie

La puissance de la danse

La danse contraceptive est difficile de par son rythme soutenu. Les répercussions se font sentir sur le souffle, le bassin, des tremblements des parties du corps peuvent survenir. 

C’est par cet effort physique demandé, que cette danse permet de contacter la puissance qui émerge des profondeurs de notre être. 

Une dimension de nous-même dont nous n’avons pas conscience. Pris dans le rythme, le mental lâche et le corps prend la relève, il se met en conscience pour s’abandonner aux mouvements.

Marion a du faire cette pratique pendant 3 jours d’affilé.

Etant proche de la date limite, elle n’a pas voulu prendre de risques et a opté, en parallèle de la danse contraceptive, pour un avortement par voie médicamenteuse. Elle voulait avorter dans l’intimité de sa maison pour pouvoir le ritualiser. Un sentiment de culpabilité et d’échec s’en sont suivis avec des pleurs.

Après la danse

Marion a trouvé difficile de refaire cette danse chez elle. Il lui était nécessaire d’avoir un endroit caché, comme une tanière, pour être libre de faire du bruit et de laisser sortir cette force.

Elle s’est aperçue que des mouvements de la danse se manifestaient instinctivement lorsqu’elle travaillait sur son corps.

Elle a été touchée par cette conscience du corps, au point de s’interroger lorsque cette conscience survient pendant la période fertile. Se pourrait-il que le corps, la force de vie à l’intérieur de nous, puissent être si puissants, qu’ils mettraient en oeuvre instinctivement l’énergie pour manifester la vie ?

L’utilisation de la symptothermie  (voir l’article) permet de gérer sa fertilité et d’agir en conscience en fonction d’elle. La danse contraceptive peut être utilisée tout au long du mois pour harmoniser le cycle. Suite à cette expérience, Marion sait qu’elle pourra faire appel à cette danse en cas de grossesse non désirée.

Danse contraceptive ou avortement médical, l’important est de choisir ce qui convient à chacune et de trouver un équilibre entre enseignement ancestral et modernité.

La recommandation de Marion

Malgré le rythme de vie actuel, il est nécessaire de prendre le temps de s’observer, sa vie, son cycle. Mieux vaut une fois de temps en temps que pas du tout. Ceci pour mieux se connaître, s’accompagner, pour connaître ses faiblesses, ses forces, pour trouver les remèdes qui fonctionnent pour chacune.

A partir du 19 février 2019 Marie-Pénélope PERES, lance une  formation en ligne en GYN-ÉCOLOGIE HOLISTIQUE ©,
avec Rites de Femmes

Redonner la connaissance du fonctionnement du corps à la femme,
afin qu’elle se reconnecte à ses besoins, à sa réalité biologique, sa structure, ses systèmes…
Une relation peut alors commencer entre la femme et son corps,
faite de confiance et non de défiance.
En apprenant à s’auto-observer, pour participer pleinement à sa vie gynécologique, gérer sa contraception, et/ou déceler d’éventuels déséquilibres à la racine, base de la prévention.

 

 

 

– 12h de vidéos
– des méditations audio
– des fiches de synthèse, de recettes et plantes botaniques
– un live mensuel avec Marie pendant 6 mois

 

117 €/mois ou 700€

As-tu participé à un atelier de danse contraceptive pour harmoniser ton cycle ?

Quels sont pour toi les bienfaits de cette pratique ?

Abonne-toi à la Newsletter et suis-moi sur les réseaux sociaux pour être tenue au courant des nouveautés 🌝

Laisser un commentaire